Skip to content

La BNP et le nucléaire

mai 12, 2011

BNP Paribas est la première banque au monde à financer l’industrie nucléaire, avec au moins 13,5 milliards d’euros investis entre 2000 et 2009. Plus d’un tiers de ce montant (5 milliards d’euros) était destiné à EDF (premier exploitant nucléaire mondial détenu à 87 % par l’État français). Parmi la clientèle nucléaire de BNP, on trouve aussi Areva, le belge Electrabel ou encore la compagnie nucléaire japonaise Tepco, qui exploite la centrale de Fukushima.

BNP est également la principale banque impliquée dans le prêt de plusieurs milliards d’euros qui financera 70 % de la vente des 2 premiers réacteurs EPR sur les 6 prévus en Inde, dans la région de Jaïtapur. Cette région est traversée par trois failles tectoniques. Au cours des 20 dernières années, de nombreux tremblements de terre ont été recensés dans cette zone. Le plus violent, enregistré en 1967 à une centaine de kilomètres de Jaïtapur, affichait une magnitude de 6,5 sur l’échelle de Richter. Entre 1990 et 2000 une séisme d’une magnitude supérieure à 6 sur l’échelle de Richter et deux supérieurs à 5 ont été mesurés dans la région de Jaitapur. Sur l’échelle de risque indienne, la zone de Jaïtapur est classée à l’échelon 4 sur 5 avec des séismes pouvant atteindre une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter. Jamais une centrale nucléaire n’a encore été exposée à une telle magnitude. Les seuls réacteurs ayant subi un séisme de cette ampleur sont les japonais.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :