Skip to content

Areva s’empare de la fabrication des éoliennes offshore

octobre 8, 2011

(leur presse: Le monde)

Le groupe nucléaire Areva va implanter sur le port du Havre deux usines de fabrication de pales et de nacelles d’éoliennes off-shore qui pourraient générerjusqu’à un millier d’emplois, selon le cabinet du maire du Havre, Edouard Philippe (UMP). Ce projet pourrait voir le jour en 2015.

Cette annonce s’inscrit dans le cadre de l’appel d’offres lancé en juillet par le gouvernement pour développer l’éolien marin le long des côtes de l’ouest de la France. Il prévoit l’implantation, à partir de 2015, de 600 éoliennes dans cinq parcs, au large du Tréport et de Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles-sur-Mer (Calvados), Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) et Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). L’objectif, en plus de la création de milliers d’emplois, est de porter à 20 % la part des énergies renouvelables en France, comme prévu dans le Grenelle de l’environnement.

FILIÈRES NUCLÉAIRE ET ÉOLIENNE SE REJOIGNENT

Dans les faits, cet appel d’offre profite essentiellement aux grands acteurs de la filière nucléaire (…)Il en est ainsi d’Areva, qui s’est porté candidat pour développer les trois champs situés au large de la Normandie en partenariat avec GDF Suez et Vinci, et s’est associé avec l’espagnol Iberdrola et Technip (ingénierie) pour les autres. Le gouvernement doit faire son choix parmi les candidats en avril.

Avec ces usines, Areva se met en situation de servir les futurs parcs éoliens marins français, en priorité ceux situés au large de la Normandie, mais se positionne aussi sur le marché de la côte sud de l’Angleterre, où cette forme de production d’énergie est en plein développement. Les projets dans l’éolien en Grande-Bretagne totalisent 12 gigawatts, soit deux fois plus qu’en France

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :